AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Gestion :: Présentations :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lucas Eizh O'Dell

avatar
MESSAGES : 3
DATE D'INSCRIPTION : 25/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Mai - 20:16




Lucas Eizh O’Dell

- Nom : O’Dell
- Prénoms : Lucas Eizh
- Âge : 17 ans
- Sexe : Masculin
- Nationalité : Française
- Occupation : Lycéen, en première ES
- Situation financière : Moyenne, voire plus
- Autres : ici

Mon secret

- Surnom : Kiro. C’est le raccourci de chiroptère, un autre mot pour chauve-souris. Puisqu’il se prononce kiro, ce n’est pas un mot japonais, chinois, espagnol… Lucas a décidé de l’orthographié avec un K.
- Miraculous : Son miraculous est une boucle d’oreille en forme de sablier qu’il porte à l’oreille gauche. Le sablier indique le temps avec que la transformation prenne fin.
- Kwami : C’est une… sorte de chauve-souris, normalement ? Elle est marron clair, avec deux petites ailes en guise de bras. Sa tête est, comme pour tous les kwamis, plus grosse que le reste de son corps et deux grandes oreilles se trouvent au sommet de son crâne. C’est un mâle répondant au nom de Addan. Il se nourrit d’insectes en tout genre, raison pour laquelle Lucas se balade toujours avec une boîte d’insectes morts dans la poche. Ça le dérange. Vraiment. Son kwami est enthousiaste et joyeux, et ça lui va, il aime faire la conversation.
- Capacités : Lucas peut se déplacer les yeux fermés grâce à une écholocation très efficace. Cela veut dire que, dans le noir, il pourra se déplacer aisément tout en se représentant le lieu. Ce n’est pas très différent d’une vision nocturne, c’est seulement plus précis. Cette capacité lui permet d’éviter les obstacles et lui confère une très bonne agilité. Cette capacité va de pair avec une plus forte sensibilité à la luminosité, qui l’handicapera si elle est trop intense.
Il a également la capacité de gagner les endroits les plus hauts grâce à son grappin. La rapidité des enchaînements peut offrir la sensation de voler, faut juste pas qu’il se quiche contre un bâtiment.
Purifier les akumas est l’un des avantages du Miraculous de la chauve-souris. Lucas doit attraper l’akuma dans ses mains, et les gants de son costume se chargeront de purifier le papillon. Il aurait aimé avoir un filet plutôt que des gants, quand il a appris cette capacité.

- Attaque spéciale : Par un contact physique, Lucas peut provoquer une espèce d’anémie chez l’adversaire. La personne sera touchée par la fatigue, des vertiges, des maux de tête, une somnolence et des essoufflements. C’est une sensation de malaise qui persistera 5 minutes, et qui pourra conduire à l’évanouissement de l’adversaire. Cette issue dépend de la résistance de l’autre face aux symptômes.
- Costume : C’est une combinaison gris foncé, souple. Les yeux de Lucas vire au rouge lorsqu’il revêt son costume, sa peau est plus pâle qu’à l’accoutumé. Au sommet de son crâne, on retrouve deux oreilles pointues et noires et ses cheveux sont plus rebelles. Un masque barre son visage à hauteur des yeux, il est aussi noir que ses oreilles de chauve-souris. Il porte également des gants, de la même couleur que la combinaison.
- Arme : Il s’agit d’un grappin à la corde extensible, qu’il porte à sa ceinture. Ainsi, si Lucas le jette sur la façade d’un bâtiment, il n’aura qu’à donner un petit coup pour être automatiquement tiré par la corde jusqu’au grappin. Cette arme peut également servir à frapper les vilains, Lucas doit juste faire attention à ne pas embrocher la personne avec les pics de l’arme.

Caractère

+ Jovial, sociable, généreux, intègre, sûr de lui, loyal, observateur, malin, optimiste
- curieux, boudeur, désordonné, profiteur, frondeur, rancunier,  obstiné, versatile pour les choix insignifiants, claustrophobe

Lucas, c’est le gars qui a l’air un peu bizarre, notamment par son style vestimentaire. Il est utile de le préciser ici pour donner une image correcte du personnage. Il s’habille dans un style ancien, original, sans se soucier de l’avis et de la mode. Son originalité ne se trouve pas que dans ses habits, disons qu’ils donnent seulement un avant-goût de la personne que vous allez côtoyer. Peut-être aurez-vous envie de partir en le voyant, mais ce serait dommage de vous en tenir à la première impression ! Comment ignorer Lucas, lui qui est d’un naturel si jovial, toujours paré à faire la conversation avec n’importe qui ? On ne peut tout simplement pas, car il ne se gêne pas pour aborder ceux qui attisent sa curiosité.

Il possède une curiosité souvent très mal contenue, qui peut être déplacée. Lucas n’hésitera pas à fouiller dans les affaires des autres, que ce soit un sac ou des papiers. Il y réfléchira probablement, mais son attention ne se détournera que lorsqu’il aura compris/trouvé la chose en question. Il ne le fait pas souvent, raison pour laquelle on ne le lui reproche pas forcément. À propos de reproches, il les accepte difficilement. Eizh a tendance à bouder facilement, et pas seulement pour des mots déplaisants. Un acte, une parole, une note d’exam peuvent suffire à tordre sa bouche en une moue boudeuse. On peut le traiter de gamin, ce n’est pas loin de la vérité. Pourtant, on ne le croirait pas, quand une discussion banale débute. En général, elle ne le reste pas longtemps.

Malgré ses côtés parfois dérangeants, Eizh est un jeune homme adorable ! Généreux, loyal et intègre sans être méchant, on l’apprécie pour ses qualités qu’il ne dissimule aucunement. Et c’est normal. Sa générosité complète parfaitement sa façon de profiter des situations et des gens. Sa loyauté va de pair avec une rancune solide mais rarement injustifiée. Et, son intégrité déborde bien souvent pour devenir de l’insolence. Tout cela s’équilibre, certains jours sont plus faciles à vivre avec lui que d’autres. Il est têtu, une vraie tête de mule. Alors, malgré sa gentillesse naturelle et sa sociabilité, il ne donnera jamais raison à l’autre quand il sera persuadé de ne pas avoir tort. Il a confiance en lui, surtout lorsqu’il est question d’agir.

Lucas a beau être têtu, il se trouve être extrêmement versatile pour des choix insignifiants. Trop de choix, ça embrouille, ça donne envie de tout prendre ou au contraire, de ne toucher à rien. Il changera d’avis constamment jusqu’au dernier moment, et même là il pourrait changer. Étant un grand optimiste, il trouvera toujours une raison pour sourire et voir le bon côté des choses. Il ne garde pas cette façon de penser pour lui, cherchant souvent à remonter le moral de quiconque aurait l’air déprimé. Il est observateur, ce n’est pas difficile pour lui de remarquer ce genre de détail. Avoir le sens de l’observation et être malin ne l’aide absolument pas avec les études, où il rame désespérément sans réussir vraiment. Le bac va lui arriver dans la face tel un train, il va rien piger.  

Eizh, c’est aussi un bordel monstre partout autour de lui. Désordonné au possible, il n’est pas rare qu’il perde des affaires ou qu’il ne puisse plus mettre un pied dans sa chambre tant elle est encombrée. Il est également claustrophobe, les lieux exigus et sans échappatoire le rendent malade. Sinon, Eizh est à l’aise avec tout le monde, mais surtout avec les plus jeunes et les enfants. Son comportement varie énormément, il n’est pas si puérile. Il est même agréable à côtoyer, si tant est que l’on s’entend bien avec lui. Autre point important : Eizh comprend mal le français et le parle approximativement. Son accent s’entend et parfois, ses phrases ne veulent rien dire.

Histoire


« Woah, elle a la classe cette boucle d’oreille… C’est à ma-MERDE UN RAT ! »

Lucas se mit à battre frénétiquement des mains pour chasser la bestiole avant de se calmer pour analyser la situation. Ce n’était pas un rat et ça parlait. La bestiole, répondant au nom de Addan, insulta copieusement Lucas avant de donner les explications utiles. Chauve-souris, kwamis, miraculous, sauver les gens, super-héros, pouvoirs magiques… Tant de mots qui ne rimaient à rien pour Lucas, pauvre jeune homme qui avait essayé une vieille boucle d’oreille par curiosité. Cette boucle d’oreille, il l’avait trouvé dans les très vieilles affaires de la maison. Peut-être était-ce à une arrière-grand-mère, à sa mère ou à une tante. Quoiqu’il en soit, Eizh était à présent possesseur du miraculous de la chauve-souris. À 14 ans, il avait le choix entre faire le bien ou le mal. Prenant exemple sur ses héros préférés, il décida de faire prospérer la paix dans les rues d’Oxford, ville dont il était originaire. Il aurait pu choisir de voler, l’argent étant un soucis dans la famille, mais il n’en fit rien. Il ne voulait pas embarrasser sa mère et ses sœurs. La première était une anglaise séparée de son mari, français, et qui subvenait seule aux besoins de ses enfants. Les dernières étaient deux jumelles, demi-sœurs de Lucas de 10 ses cadettes. Jusqu’à récemment, Lucas dû se débrouiller pour s’occuper de ses sœurs, faire son boulot de héros et gérer les cours. Il a presque abandonné pour le dernier point, ayant trop de préoccupation en dehors. Il a bien décidé de se rattraper au lycée, mais c’était trop tard et, à 17 ans, il changeait de vie pour aller vivre chez son père.  

« Les filles, arrêtez de courir partout ! Non mais c’est pas vrai Lizzy, t’as pas perdu les billets de métro quand même ?! Putain… On doit rejoindre Papa à Châtelet, la maison est pas loin et… Daisy, il est où ton sac ? … … »

Il avait rêvé mieux comme arrivée à Paris. Sa mère ne pouvant plus subvenir à leurs besoins et son père souhaitant la garde complète des enfants, il avait été décidé que la fratrie irait vivre à Paris, chez le père. En soit, ça ne dérangeait pas Eizh qui était extrêmement emballé par la ville. Le problème, c’était son français épouvantable, son niveau scolaire tout aussi médiocre, ses goûts décalés, la différence de culture (que ce soit avec les français ou avec la richesse de son père)… Les filles ne connaissaient pas l’homme qui allait être leur père, il ne l’était même pas biologiquement, et Eizh n’en avait pas beaucoup de souvenirs. Cet homme avait une fortune plus importante que celle de leur mère, une maison plus grande, mais un caractère heureusement adorable. L’adaptation ne fut donc pas difficile. Pour Eizh, en plus d’entrer à Françoise Dupont, il fallut prendre son poste de super-héros. C’est quand il porte son costume qu’il améliore au maximum son français, histoire qu’on ne le reconnaisse pas.

In Real Life

- Prénom/pseudo : Loann/Eizh
- Âge : Le même que sur la fiche de Loann C: Comment ça j’ai rien mis… ? Hehe
- Comment nous as-tu trouvé ? : Vous savez
- Comment trouves-tu le forum ? Des remarques ? : Vous le savez aussi. La seule différence avec l’autre avis, c’est que j’ai fini la série et que je vous aime encore plus !
- Autres : ici
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Compte fondateur
MESSAGES : 106
DATE D'INSCRIPTION : 23/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Mai - 23:00
Te voilà validé !

Salut ! Tout est en ordre, je te valide ! Tu peux dès à présent faire ta fiche de lien, ainsi que demander des RP et faire ton journal de bord où tu pourras relater tes aventures au même endroit. Ah oui, et n'oublie pas de jeter un coup d’œil aux recensements pour éviter les doublons. C'est à peu près tous les points importants. Si tu as la moindre question, n'hésites pas à en faire part au Staff ! Bon jeu parmi nous. ~
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miraculous :: Gestion :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: