AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Classeur :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Come and save the night // Marinette

avatar
Mei Liu
Super-héroïne
MESSAGES : 27
DATE D'INSCRIPTION : 28/03/2017
ÂGE : 20
LOCALISATION : Canada (ye vous êtes jaloux :D)
EMPLOI/LOISIR : Procrastiner
HUMEUR : gay 4 Asami
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Avr - 5:10
Mei ne patrouillait pas. 

Enfin, pour être exact, Mei patrouillait rarement. C'était un job dont Ladybug et Chat Noir s'occupaient déjà très bien, et de ce qu'elle savait, il était très rare de tomber sur un super-vilain pendant une patrouille — la probabilité d'en croiser un pile au moment et à l'endroit où l'on est étant très faible.

Et même si elle n'aimait pas trop ça — parce que vous savez, on peut tomber sur des caméras, parfois ! Ou pire, cette fille, Alya, qui tient le Ladyblog et qui ne veut pas vous lâcher une fois qu'elle a mit la main sur vous ! Mei en a entendu parler ! —, elle avait décidé de se prêter au jeu pour cette fois-ci. La nuit tombait doucement, et elle n'avait rien d'autre à foutre, de toute façon. Pas de boulot depuis trois jours, plus d'idées de jeux de cartes avec la bande de sa planque actuelle. Bref, l'ennui total. Elle avait horreur de ça. 

Elle avait décidé de s'éloigner un peu de son quartier, pour ne pas attirer de soupçons, et s'était transformée avant de filer sur les toits, suffisamment rapidement pour ne pas attirer l'attention sur elle. Mei se repérait grâce au GPS intégré à son boomerang, et parfois grâce au hasard, ce qui se révélait (la plupart du temps) être une idée relativement mauvaise, si l'on prend en compte le fait que Paris est genre, énorme. Mais pour aller jusqu'à la Seine, il était plus sage d'utiliser le GPS.

Habituellement, elle n'était pas vraiment fan du coin ; oui, les Quais, c'était cool, il y avait des tas de monuments intéressants pour lesquels on comptait au moins trois heures d'attente pour les visites, mais ça n'était pas suffisant pour occuper Mei bien longtemps. En revanche, lorsque la nuit tombait, quelques jolies reflets tapissaient la Seine, lui donnant un côté un peu surréaliste qui plaisait à Mei. Elle se plaça bien en hauteur, et observa les remous de l'eau depuis son petit bout de toit, ses genoux repliés contre sa poitrine. Peut-être qu'elle devrait faire ça plus souvent. L'expérience était plutôt satisfaisante, nota-t-elle : l'air était frais mais pas suffisamment pour qu'elle ait froid, et le bruit ambiant était stimulant. 

C'était bizarre, de voir tous ces Parisiens sortir en groupes, comme si c'était quelque chose de normal à faire. Dès qu'elle traînait dans ce genre de quartier, Mei se sentait un peu à part — plus que d'habitude — mais eux semblaient se prêter aisément au jeu. La jeune fille soupira en ajustant son masque pour essayer d'avoir une meilleure vue sur la scène. Quelques musiciens s'étaient regroupés pour jouer devant un restaurant de fruits de mec. Dommage qu'elle soit coincée sur son toit. Et puis, dommage qu'elle soit trop fauchée pour pouvoir se payer quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 31
DATE D'INSCRIPTION : 26/03/2017
LOCALISATION : @_'|'
EMPLOI/LOISIR : \_(v^owo^v)
HUMEUR : <(°o°> )3
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Avr - 21:22
Come and save the nightLadybug & La Hurleuse MasquéeSi Paris est une ville avec un certain charme en plein jour, elle l'est d'autant plus la nuit. Le ciel sans nuages n'avait que peu d'étoile -peut-être se remplira-t-il un peu plus tard ?-, mais malgré ça Marinette le trouvait des plus apaisants. Associé à une température fraîche sans être trop froide pour autant, cette patrouille nocturne s'annonçait plutôt bien. Certes, Chat Noir, le partenaire de la coccinelle n'avait pas rejoint cette dernière, mais elle ne lui en tenait pas rigueur. Leurs patrouilles n'étaient pas à faire obligatoirement chaque jour, mais pour une fois, ses jeux de mots foireux semblaient manquer à la jeune fille. Le calme était toujours quelque chose d'appréciable, mais la compagnie de quelqu'un dans ces situations-là était toujours agréable.

Un peu plus tôt dans la soirée, Marinette avait prétendu à ses parents aller se coucher tôt pour éviter d'être en retard en cours le lendemain, et, glissant des oreillers sous sa couverture avant de partir, elle s'était transformé pour ensuite sortir par la fenêtre de son plafond dans la plus grande discrétion. Ressentant comme un pressentiment, elle n'avait pas attendu très longtemps -une dizaine de minutes, tout au plus- son partenaire à leur point de rencontre habituel. Sans faire vraiment attention à la direction qu'elle prenait, elle s'était rendu près de la Seine, utilisant son yo-yo comme plusieurs lianes pour s'en rapprocher par les toits des maisons et autre bâtiment. En prenant le temps de bien observer ses alentours, elle mit un peu de temps avant de s'accorder une pause. Ah... C'était si génial d'être Ladybug.

Une fois de plus, il n'y avait pas d'événement particulier. Aucun méchant à combattre dans les parages. De ce point de vue, ça paraissait futile de continuer à faire des patrouilles de ce genre, mais ce n'était pas l'avis de la noire. La ville était silencieuse. Façon de parler, car on pouvait entendre divers bavardages et musiques provenant des personnes de sortie cette nuit. Grâce aux lumières que projetait le ciel, les bâtiments ou encore les lampadaires, le fleuve était des plus beau en cette soirée, des doux reflets ondulant sur la surface de l'eau. La super-héroïne s'apprêta à repartir lorsqu'une silhouette assise sur un toit un peu plus loin attira son attention. Elle pensa tout d'abord que ça devait être un civil -bien que cette supposition fut assez étrange-, mais lorsqu'elle s'approcha de la personne en question -et bien qu'elle soit pratiquement de dos-, Marinette pu discerner un masque devant le visage de l'inconnu, inconnu qui lui semblait familier. Soit c'était un fan un peu trop accro, ou bien, option plus plausible, un super-héros.

Au début, la collégienne s'était montrée assez méfiante vis-à-vis des nouveaux héros. Pour sa défense, il faut bien dire que sa première rencontre avec une personne de ce genre fut des plus... Désagréable, disons. Bon, au final, elle s'était avérée être une simple citoyenne akumatisée, mais tout de même. En plus de ça, le fait qu'elle n'appréciait pas particulièrement le civil en question ne l'a pas aidé à se faire une opinion d'eux moins négative. A force de voir des nouvelles têtes, sa méfiance a peu à peu laissé place à une forme d'habitude.

Pour vérifier son identité ou encore pour tromper son manque de compagnie, Marinette accéda au toit un peu plus loin où se trouvait l'inconnu en usant une seconde fois de son yo-yo. Ce dernier l'ayant probablement averti de sa présence avec son bruit particulier brisant le silence de cette nuit, l'héroïne jugea inutile de s'annoncer et la salua directement.

━ « Jolie vue pas vrai ? »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mei Liu
Super-héroïne
MESSAGES : 27
DATE D'INSCRIPTION : 28/03/2017
ÂGE : 20
LOCALISATION : Canada (ye vous êtes jaloux :D)
EMPLOI/LOISIR : Procrastiner
HUMEUR : gay 4 Asami
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Avr - 5:53
Mei entendit un bruit qui lui était familier — comme un câble que l'on déroulait —, et eut un léger sursaut lorsqu'elle entendit quelqu'un atterrir derrière elle.

Elle avait beau passer peu de temps sur les toits, elle savait au moins que ce genre d'endroit n'était pas fait pour accueillir du monde. Il n'y avait pas d'entrée, le sol était fait de béton brut, peu confortable. Et surtout, les gens normaux n'atterrissaient pas juste comme ça sur un toit. (Enfin, la plupart d'entre eux ; parce que Mei avait connu une fille qui avait trouvé un moyen d'escalader les bâtiments et qui passait ses nuits sur les toits pendant l'été, "là où les flics ne vont jamais". Dans la rue, vous croisez toujours des personnes un peu étranges).

De ce fait, lorsque Mei sentit une présence, sa première pensée fut de se dire : c'est un super-vilain. Il faut dire qu'elle était exposée, assise comme ça. Quelqu'un aurait pu en prendre l'avantage. Elle serra les dents, et s'efforça de rester le plus immobile possible alors qu'elle procédait ; elle passa sa main jusqu'au haut de ses hanches, où pendait son boomerang. L'attrapa d'un coup sec et précis, qui lui paraissait suffisamment discret.

— Jolie vue pas vrai ?

C'était le signal dont elle avait besoin. Un peu prise au dépourvu par la question (pourquoi est-ce que quelqu'un qui voulait l'attaquer dévoilerait sa présence au lieu de l'attaquer !) ; elle se retourna avec rapidité, brandissant son boomerang avec férocité.

Son geste s'interrompu immédiatement lorsqu'elle reconnu la personne qui lui faisait à présent face.

Ladybug.

Elle était en face de Ladybug (aka la super-héroine fétiche de Paris !) et se tenait là, prête à l'attaquer. Et c'était idiot, parce qu'elle n'avait pas pensé qu'une super-héroïne pourrait être là ! Quelle idiote !

Une vague d'embarras la frappa toute entière, alors qu'elle baissa son arme, et se mit à gigoter d'un pied sur l'autre, parlant très rapidement.

— Oh, Ladybug ! Je suis désolée, je suis-

Elle se précipita près de la jeune héroïne, lui tournant autour avec empressement, ne sachant pas vraiment comment gérer cet gêne qu'elle éprouvait. Elle sentait son visage chauffer, mais au moins, Ladybug ne pouvait pas voir ça.

C'était un peu étrange, parce que Mei n'était pas du genre à s'embarrasser pour un rien. Elle disait beaucoup de choses bêtes, elle en avait plus ou moins conscience — mais ça, ce n'était pas rien. Ladybug était une de ses collègues, en quelque sorte, et elle la respectait. Se comporter de cette façon envers elle n'avait rien de bien, vraiment.

— Je voulait pas, reprit-elle avec un accent qu'elle n'arrivait plus très bien à contrôler, j'ai cru que tu étais un vilain ! Désolée ! Je n'ai pas pensé à vérifier.

Puis, ne sachant pas trop quoi faire d'autre, elle tendit sa main en avant, espérant que Ladybug accepte de lui serrer la main.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miraculous :: Classeur :: Archives-
Sauter vers: