AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Paris :: Habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bonne humeur et pot de fleur || PV. Loann, Mei et Alexandre

avatar
Éloïse Smaen
Super-héroïne
MESSAGES : 12
DATE D'INSCRIPTION : 01/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Avr - 20:27
Aujourd'hui était le grand jour. Ou du moins, pour le frère d’Éloïse. Il devait être environ quinze heures, et les amis du frère de la jeune fille n'allait pas tarder à arriver. Comme chaque année, elle avait aidé ses parents à préparer le gâteau que le cadet avait demandé, ainsi que la décoration. Si, à l'extérieur, le temps était plutôt sombre, à l'intérieur, il faisait des plus beaux ! Ainsi, la maison parfaitement rangée et propre brillait de mille couleurs, de par la grande table sur laquelle une nappe blanche et des milliers de confettis se trouvait et des ballons multicolores aussi bien présent sur le plafond que sur le sol. Ah, ils pouvaient être fiers d'eux !

Lorsque la sonnette retentit pour la première fois, on entendit un gros "boum boum" provenant des escaliers. Et voilà l'arrivée fracassante de l'élue du jour, Lucas, dont c'était l'anniversaire et pour qui tout cela avait été organisé. "C'est pour moiii", criait-il presque. En effet, le premier invité attendait devant la porte. N'ayant invité que des enfants, il était évident que ça ne pouvait être personne d'autre. Enfin, il y avait bien un collégien que ses parents étaient susceptibles d'invité, mais n'étant pas toujours d'agréable compagnie, peut-être ne l'avaient-il pas fait cette année. Enchaînant les sonnettes, le salon fut bientôt rempli d'enfant s'amusant à jouer avec les ballons et tant d'autres choses.

Bien malgré elle, Éloïse devait rester ici avec eux et ses parents. Il était évident qu'ils ne pouvaient pas les laisser seul, eux, des enfants de douze ans dans un salon qu'ils connaissaient à peine ; et bien entendu, elle n'allait pas laisser ses parents avec eux. La brune les trouvait tous tellement adorables, et c'est pourquoi cela ne la dérangeait pas tellement. De toute manière, après avoir exploré ce lieu inconnu, ils ne tarderaient pas à se caler devant la télévision en jouant à des jeux vidéos, comme à chaque fois. Pour être tout à fait honnête, la super-héroïne appréciait assez ces moments où ils la regardaient avec admiration tandis qu'elle arrivait première à chaque fois dans n'importe quel jeu. En même temps, la majorité n'avait pas le jeu chez eux, et ce n'était que des enfants, quoi de plus facile.

Alors qu'elle suivait avec attention un débat sur les gâteaux au citron et les gâteaux au citron meringué, la brune fut surprise par le bruit de la sonnette retentissant dans la maison. Il manquait un invité, le meilleur ami de son frère. Il était censé ne pas venir, et c'est plein d'espoir que Lucas accourut vers la porte pour l'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 29
DATE D'INSCRIPTION : 28/03/2017
LOCALISATION : Derrière toi
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Avr - 21:40
Alexandre était en se moment même dans un désespoir mental flagrant...
Il se retrouvait aujourd'hui invité, comme chaque année, a l'anniversaire du morveux des Smaen et bien entendu, il ne pouvait pas refuser.
Enfin, cela faisait presque 10 ans qu'il devait supporté ses anniversaires d'un ennui profond remplis de morveux plein a craqué... L'horreur quoi.
La seule petite lueur d'espoir dans cette journée marqué du saut de l'ennui était la présence de Mei et Loann a ses côtés tandis qu'il se dirigeait vers la maison des Smaen, en limousine, bien évidemment.
Petite lueur parce que franchement, Alexandre avait déjà suffisamment a supporté pour en plus se coltiner les deux chieurs extrêmes qu'étaient ses meilleurs amis.
Cela dit, avec un peu de chance, ils l'aideraient à, comme petit rituel en vengeance, gâché l'anniversaire du gosse et a peut être faire pleurer quelques marmots...
Hey ! C'est Alexandre, vous ne vous attendiez tout de même pas à ce qu'il dise pour ce jour siii spécial, sentait bien l'ironie, des mots doux et soit d'une gentillesse exceptionnelle !
Alors que la voiture s’arrêter dans un petit bruit délicat, Alexandre attrapa le cadeau, bonne manière bien que restreinte au minimum oblige, pour Lucas, l'enfant qui fêtait son anniversaire et sorti, suivis par ses meilleurs amis. La voiture repartis derrière eux, les laissant seuls devant la maison.
Sonnant avec ennui sur la sonnette, Alexandre sourit méchamment en entendant la voix joyeuse et les pas précipités vers la porte.
La porte s'ouvrit alors en grand et Alexandre vit, pour son plus grand bonheur, le visage du marmot se décomposer en le voyant.
"Joyeux anniversaire Lucas, susurra t'il, tu ne semble pas heureux de me voir, cela me rend très triste tu sais...". Alexandre rigola mentalement en voyant le regard choquée de Lucas. La journée semblait prendre une tournure plus joyeuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 68
DATE D'INSCRIPTION : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Avr - 22:59
Quand ils m’ont dit « Eh, tu viens passer l’après-midi avec nous ?? », j’ai répondu avec l’énergie habituel un « Yep ! j’arrive on fait quoi ? ». Je n’avais pas imaginé qu’on irait à un anniversaire. Qu’ils me tireraient à un anniversaire, pour être exact·e. J’étais en train de traîner sur internet, à parler avec des amies du net quand ils ont réussi à me convaincre. Bon, ça n’a pas été compliqué… J’avais le choix entre passer l’après-midi à ne rien faire, tranquillement, pour me détendre, ou voir mes meilleurs amis. Même s’il s’agit de l’anniversaire d’un gosse… Bon sang, y’a mieux comme sorti, qu’est-ce que je ferais pas pour passer du temps avec eux ! Je me prépare donc à sortir, avec un mélange de grande motivation et d’agacement quant à l’événement principal. Bien sûr, Alex est venu en limousine. Banal. Je lance un « salut » plutôt enthousiaste avant de souligner l’irréprochable discrétion d’Alexandre avec un sourire amusé.

On se rend chez Éloïse, une fille de la classe. Elle ne doit pas s’attendre à nous voir débarquer, Mei et moi. Même Alexandre. Le coup qu’il fait au gamin lorsqu’il ouvre la porte prouve bien qu’on n’était pas attendu. Et il est content, le con. C’est limite s’il a pas fait chialer le gosse, mais il semble plus heureux que dans la limousine. D’ailleurs, parlons-en, de la limousine. S’il n’y avait pas eu Mei, ça aurait été mortel. Alex était englué dans son désespoir, ça ne le rendait pas plus agréable que d’habitude. Il est déjà pas très agréable d’habitude, donc ça aide pas du tout. M’enfin, ce n’est qu’un détail. Il suffit d’ignorer son humeur, une solution qui fonctionne pas mal et que j’applique tout le temps. Puis, comme dit plus haut, il a facilement retrouvé le sourire en faisant souffrir un petit enfant.

Dans un rire légèrement nerveux, je demande à Mei de me rappeler pourquoi on traîne avec ce type. On connaît la réponse, c’est une question purement formelle. En soit, la situation n’est pas amusante mais la métamorphose du visage du gosse était… magique. Pas que ça me fait plaisir de voir les gens souffrir, mais là c’était violent, inattendu des deux côtés. Moins pour nous car on savait ce qu’on allait trouver derrière la porte.

« C’est ici qu’on doit traumatiser des enfants qui fêtent un anniversaire, alors ? »

Ma question est sarcastique, je pense pas qu’on est là pour tout saccager… n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mei Liu
Super-héroïne
MESSAGES : 27
DATE D'INSCRIPTION : 28/03/2017
ÂGE : 20
LOCALISATION : Canada (ye vous êtes jaloux :D)
EMPLOI/LOISIR : Procrastiner
HUMEUR : gay 4 Asami
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 2:04
Mei était arrivée à un point où elle ne se demandait même plus comment est-ce qu'elle se retrouvait dans telle ou telle situation.

(C'était arrivé environ un an plus tôt, quand elle était arrivée chez Alex pour bouffer un peu, et avait trouvé environ trente chiens affalés par terre, portants des colliers avec chacun une insulte différente ; ce qui n'avait aucun sens, d'accord, mais Alex avait pensé que ce serait une bonne idée d'envoyer ça à une vieille voisine sous prétexte qu'elle s'était plainte du fait que Alex possédait des armes. Ce qui était une plainte légitime, vous savez ? Mei avait juste haussé les épaules, et dit, ok, parce que de toute façon, qu'est-ce qu'elle avait d'autre à foutre ?)

Mais même si elle en venait, pour une raison ou une autre, à se demander pourquoi est-ce qu'elle avait accepté d'accompagner Alex à cette fête d'anniversaire de ce gamin qu'elle ne connaissait pas, chez une fille toute aussi inconnue ; elle avait des bonnes raisons de le faire.

Mei avait une liste. Appelée "Raisons pour lesquelles il est indispensable que j'accompagne ce connard d'Alex" :
1. Loann.
2. Bouffe gratuite ! Bonbons ! Mei avait fait une espèce de prière pour qu'il y ait des dragibus.
3. Alex était un psychopathes, ce qui voulait dire qu'amie responsable, elle devait faire en sorte de l'empêcher de détruire la vie de ce pauvre gosse, surtout qu'il lui avait proposé de venir en employant ces mots : "Hey, ça te dit de gâcher une fête d'anniversaire ? Trois points par gosse qui pleure. Le premier à le droit de frapper les deux autres".
4. Voyage en limo, parce que c'était Alex.
5. Elle était supposée être une super-héroïne, et quelle genre de personne serait-elle si elle laissait ce massacre arriver ?
6. Le gamin avait une grande soeur de son âge, ce qui voulait dire qu'elle pourrait peut-être espérer se faire une nouvelle amie.

(Mei avait barré le troisième point, parce qu'elle s'était rendue compte qu'elle n'était pas vraiment ce que l'on pouvait appeler une amie responsable, mais elle estimait que c'était suffisamment de raisons pour qu'elle prenne la peine de se déplacer).

Le voyage en limousine avait été étrangement calme, si on ne prenait pas en compte la mauvaise humeur d'Alex — un élément que Mei et Loann avaient appris à ignorer purement et simplement. À un point, Loann lui avait lancé un regard un blasé, les yeux criants 'Pourquoi ?', ce à quoi Mei avait haussé les épaules, esquissant un rire enthousiaste.

Le gosse qui avait ouvert la porte avait perdu son sourire à la seconde où Alex avait retrouvé le sien (ce qui était compréhensible. Mei aurait eu la même réaction, probablement). Alex avait fait son connard, Loann lui avait demandé pourquoi est-ce qu'il était leur ami, Mei avait répondu que c'était un mystère absolu.

Un peu derrière, Mei repéra immédiatement la 'grande soeur'. C'était une jolie fille, dont les grands yeux lagons tranchaient fortement avec son teint sombre. Mei la jugea un petit moment, réajustant ses lunettes bicolores. Elle espérait que la fille n'était pas trop surprise... Pour faire bonne impression, Mei aborda un immense sourire, et souhaita un bon anniversaire au garçon d'une voix probablement trop forte (ce qui lui valu un sale regard de la part d'Alex).

— C’est ici qu’on doit traumatiser des enfants qui fêtent un anniversaire, alors ? demanda Loann.

Mei s'autorisa à rire, et donna un petit coup de poing dans l'épaule de son ami.

— Hey, deviens pas comme Alex, ça me ferait trop de boulot.

Elle resta un moment dans l'entrée, hésitant à aller plus loin. Avec un peu de chance, ils ne se feraient pas immédiatement virer.

— Bonjour ! lança-t-elle d'une voix joyeuse. Je m'appelle Mei ! Nous ne sommes jamais vues avant... Ravie de te rencontrer !

[HRP : je me suis amusée à rajouter un petit souvenir avec Alex, mais si ça te dérange, je l'enlève de suite ; w ; ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Éloïse Smaen
Super-héroïne
MESSAGES : 12
DATE D'INSCRIPTION : 01/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Avr - 13:20
Raté. Voilà qu'un groupe de personnes, dont le garçon dont Éloïse redoutait la venue et une autre personne de sa classe débarquait à la place. Alors qu'elle s'approcha légèrement inquiète de son frère pour poser ses mains sur ses épaules en voulant le réconforter, une seule chose la retint de tous les mettre dehors. Après tout, si elle et ses parents avaient préparer tout ça, ce n'était surement pas pour que trois adolescents viennent la gâcher. Bref. Ce qui lui fit changer d'avis, ce fut la troisième personne, qu'elle ne semblait avoir jamais vue. C'était une fille d'environ l'âge de la brune, et visiblement la plus agréable des trois (entre celui qui a pratiquement failli faire pleurer son jeune frère et celle, bien que sarcastique, parle de traumatiser des enfants dans la maison d’Éloïse, hein), et également la seule à avoir souhaité un joyeux anniversaire à Lucas d'une manière plus ou moins normale.

- « Bonjour ! »lança joyeusement la personne en question à l'attention de la brune. « Je m'appelle Mei ! Nous ne sommes jamais vues avant... Ravie de te rencontrer ! »

Bon. Essayons, alors. De toute façon, Alexandre avait également apporté un cadeau. Bien qu'ayant un mauvais pressentiment, Éloïse les invita à entrer tout en répondant à Mei, mais sans enlever ses mains des épaules de son frère, toujours immobile. Espérons simplement qu'ils ne continueront pas trop dans la mauvaise direction, auquel cas le petit garçon pourrait parfaitement finir akumatisé...

- « Bonjour ! Merci d'avoir accepté de venir., fit Éloïse aux trois nouvelles personnes. Puis, se tournant vers Mei, elle continua. Enchanté, Mei ! Je m'appelle Éloïse. Et non, je ne crois pas que nous nous soyons déjà rencontrés avant, mais j'espère que nous nous entendrons bien. »

Elle attendit qu'ils rentrent tous les trois pour fermer la porte. Entre-temps, Lucas c'était libérer de ses mains, et avait rejoint ses amis. Attristée par sa situation, la collégienne lui lança un regard inquiet. Ah... Il ne faudrait pas que ça empire. Après ça, elle invita les trois adolescents à prendre place à table (qu'ils acceptent tous ou non). Ses parents, bien qu'occuper à préparer des certaines choses à la cuisine, prirent le temps de les saluer en repartant après.

- « Tu veux boire quelque chose ? », dit Éloïse en regardant Mei.

Peut-être les deux autres la trouveraient-ils impolie, mais elle n'avait pas apprécié leur entrer. De toute façon, ils pourront boire et manger après, donc ça revenait au même. Mais tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 29
DATE D'INSCRIPTION : 28/03/2017
LOCALISATION : Derrière toi
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Avr - 18:55
[HRP : Aucun soucis Meimei, je vois tellement Alexandre être capable de faire ça en plus xD ]

Alexandre entendit, malgré son petit rire mental, la question pleine de bon sens de Loann à Mei ainsi que la réponse de celle-ci...
"Moi aussi je me demande parfois" pensa t'il. Tandis que le visage du gosse se décomposer un peu plus en entendant la sarcastique remarque de Loann, Mei elle souhaita joyeusement un bon anniversaire au gosse avant de s'adresser à la grande sœur, Eloïse. Celle-ci fusillait allègrement Loann et lui mais jetait de temps à autre des regards inquiets à son petit frère. S'approchant, elle finit par mettre la main sur l'épaule sur l'épaule de celui-ci tandis que Alexandre soulevait un sourcil, perplexe. Franchement, ce n'était pas en se surprotégeant qu'elle allait habituer le gosse au saloperie de la vie, en plus, il n'avait même pas vraiment commencé à s'amuser, c'était juste une réplique dites d'une voix mielleuse, pas de quoi en faire un drame. Bah, de toute manière il ne s'attendait pas vraiment à ce qu'ils comprennent que c'était juste pour lui une autre manière de dire bonjour. Tandis qu'ils rentraient, l'odeur de chaleureuse de la maison agressa les narines et l’épiderme d'Alexandre, le faisant légèrement grimacer, trop de gens, trop de chaleur aussi. Il regrettait le beau temps qui aurait pu amoindrir ce fait. Il salua d'un geste concis de la tête les parents et suivit sagement Eloïse qui les guida vers le buffet. Ignorant totalement les deux garçons, elle proposa uniquement à boire à Mei.
Souriant sarcastiquement, Alex se pencha vers Loann : " c'est marrant, j'ai la nette impression qu'elle ne nous aimes pas, c'est un peu étrange non ?"
chuchota t'il, un rire narquois dans la voix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 68
DATE D'INSCRIPTION : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Avr - 21:29
Je secoue la tête en souriant lorsque Mei me donne un léger coup de point dans l’épaule. Devenir comme Alex ? C’est pas demain la veille et le travail pour y arriver serait énorme ! Je ne lui réponds pas, puisqu’elle s’adresse à Éloïse immédiatement après. Mei est un peu le quota sociabilité du tio, actuellement, et on se serait sûrement fait recaler si elle n’avait pas été là. Elle souhaite joyeux anniversaire au gamin, parle à Eloïse et met les politesses… On a sacrément merdé avec Alex, à côté. Pour Alex c’est habituel, mais quand même… M’enfin, je ne pense pas avoir très très mal agi. Après tout, si la figure du petit s’est allongée après ma remarque c’est… Il avait les muscles du visages fatigués. Sérieusement, j’admets que le sarcasme n’était pas de rigueur (cependant, le petit aurait pu comprendre le second degré) (bien, bien, l’argumentation est vaseuse).

En tout cas, Éloïse n’apprécie pas notre entrée. Elle nous invite à l’intérieur, parle essentiellement à Mei et va jusqu’à nous ignorer, Alex et moi. Ce dernier point me vexe, il m’étonne un peu d’elle. Pas que je la connaisse particulièrement, mais elle ne m’avait pas fait mauvaise impression lorsque l’on s’était parlé au collège. Elle nous prendrait pour d’horribles vilains que ce serait pareil. Entre son attitude surprotectrice envers son frère tout à l’heure et sa façon de nous ignorer, on pourrait le croire. C’est décevant, tant pis. Je n’ai pas fait mauvaise impression à ses parents en les saluant correctement, mais c’est pas dit que l’impression reste la même tout à l’heure.

Lorsque Alex se penche vers moi pour me faire par de ce qu’il pense, je souris en m’approchant un peu plus de lui. Je lance un rapide coup d’œil à Éloïse avant de le regarder.

« Mais naaan… Eloïse est très sympathique ! Elle nous a bien laissé entrer... »

Je parle bas, d’un ton amusé, même si au fond je me fiche de savoir si elle m’entend ou non. Puis, parlant plus haut, je m’adresse à Mei comme s’il s’agissait d’une mission à l’importance capitale.

« Nous comptons sur toi pour faire passer les ravitaillements ! Tu es notre meilleur agent, ne nous déçois pas. »

Non, vraiment, je suis aussi venu·e pour le goûter et ça me ferait chier de pas avoir une part. Et puis, je n’ai pas apprécié qu’elle nous ignore. Elle n’avait qu’à nous refuser dès l’entrée si elle ne voulait pas de nous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mei Liu
Super-héroïne
MESSAGES : 27
DATE D'INSCRIPTION : 28/03/2017
ÂGE : 20
LOCALISATION : Canada (ye vous êtes jaloux :D)
EMPLOI/LOISIR : Procrastiner
HUMEUR : gay 4 Asami
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Avr - 18:37
Mei s'agita un instant, voyant l'expression un peu méfiante de la fille. En faisait-elle trop ? Ou peut-être s'agissait-il d'Alex. Oui, il y avait environ 99% de chance que ce soit de la faute d'Alex, de toute façon. Mais elle se détendit finalement et leur parla enfin :

— Bonjour ! Merci d'avoir accepté de venir. Enchanté, Mei ! Je m'appelle Éloïse. Et non, je ne crois pas que nous nous soyons déjà rencontrés avant, mais j'espère que nous nous entendrons bien.

Mei sourit. Elle n'avait presque jamais d'occasion de traîner avec d'autres gens de son âge, n'allant pas à l'école. Cela ne la gênait pas plus que ça, parce que Loann et Alex lui suffisaient ; elle pourrait passer son temps juste avec eux et être heureuse comme ça. Mais elle aimait bien découvrir de nouvelles choses, et parler à d'autres personnes. Sûr, la plupart du temps, les gens à qui elle parlait était soit ses deux amis, soit les gens chez qui elle s'installait pour quelques jours. Et dans ce second cas, elle s'attachait rarement.

Cette Éloïse était peut-être la première fille à peu près normale avec qui elle parlait !

— Tu veux boire quelque chose ? lui demanda la jeune fille.

Mei hocha la tête avec énergie.

— Je veux bien ! Je peux boire de tout ! (c'était une formulation un peu maladroite, mais quand Mei était lancée, elle ne faisait plus trop gaffe). Et oui, je ne vais pas dans votre école alors il y a peu de chance qu'on se soit croisées !

Elle se retourna pour faire un clin d'oeil aux deux autres, les seuls au courant de son état actuel (non-scolarisée, SDF, ce genre de chose qu'elle n'allait pas déballer d'un coup devant une fille qu'elle ne connaissait pas). Elle remarqua qu'Alex s'était penché pour chuchoter quelque chose à Loann, mais n'arriva pas à capter ce qu'il se disaient, ce qui la rendit soudainement curieuse.

Toujours en suivant Éloïse, elle ralentit le pas pour se retrouver à la hauteur de Loann.

— Nous comptons sur toi pour faire passer les ravitaillements ! Tu es notre meilleur agent, ne nous déçois pas.

Mei adopta un large sourire, et leva sa main pour un 'top-là' avec Loann. Iel avait l'air vraiment sérieuse, et Mei ne pu s'empêcher d'être un peu embarrassée par la situation. Alex qui se faisait recaler, ce n'était rien de nouveau (plutôt prévisible, en fait), mais Loann ne l'avait pas vraiment cherché.

— T'inquiète, chuchota-t-elle, je m'en occupe !

Elle s'éloigna en mimant un baiser qui s'envole, et adressa même un signe à Alex.

Éloïse lui proposa quelque sodas, et Mei accepta avec enthousiasme un verre de Coca. À côté d'elle, le 'petit frère' semblait un peu perdu. Mei se permit de lui ébouriffer les cheveux, ce qui lui valut un drôle de regard. Accordé, elle n'était pas douée avec les enfants. Vous n'en croisiez pas beaucoup dans les rues.

Elle se dit qu'elle allait boire une gorgée pour faire bonne mesure, et faire discrètement passer son verre aux autres, mais... Bon sang, elle avait oublié à quel point le Coca était bon ! Est-ce qu'Alex en avait chez lui ? Elle devrait penser à le harceler plus tard pour qu'il en achète. Ce truc était délicieux.

Avec un soupir triste, elle tendit tout de même son verre vers les autres. Tant pis, elle pourra toujours se resservir plus tard... Si ce genre de chose se faisait.

[HRP : DÉSOOOOO j'ai bloqué le RP ; v ; mais j'ai eu une semaine assez horrible orz ! Laissez pas Mei être la diplomate elle va paniquer xD !]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miraculous :: Paris :: Habitations-
Sauter vers: